STAMP+ : Miser sur le succès


Projet actif

Le projet STAMP (Sustainable Technology Adaptation for Mali’s Pastoralists) vise à améliorer la résilience des éleveurs pasteurs affectés par les phénomènes climatiques extrêmes en établissant un service qui leur fournit des informations actualisées basées sur des données géo satellitaires et des données récoltées sur terrain.

La phase expérimentale concluante (2015-2018), financée par l'Agence Spatiale Néerlandaise (NSO) a atteint plus de 55,000 utilisateurs. Le projet entame aujourd’hui une phase d’extension de 3 ans grâce à un financement du Royaume des Pays-Bas prévu sur une période de trois ans (2019-2021).

Lancé en Novembre 2017, le service d’information GARBAL initié par le projet STAMP, fournit un service adapté aux besoins des décideurs en matière de prise de décisions, leur donnant plus de prévisibilité pour la migration de leur troupeau. En contactant le service (au 37 333) ou en envoyant une requête USSD (#222#), les utilisateurs  accèdent en temps réel à des informations fiables sur 

  1. La disponibilité de la biomasse, 
  2. La qualité de la biomasse,
  3. La disponibilité des eaux de surface, 
  4. La concentration de bétail et les prix sur les marches et long des axes de transhumance.

Depuis son lancement le service GARBAL enregistre 1 307 appels et 84 816 demandes USSD émises par 55 821 utilisateurs[1], un résultat qui témoigne de l’utilisation active du service. GARBAL a fait l’objet d’une présentation à la Semaine Mondiale de l’Eau 2018, qui a eu lieu à Stockholm (Suède) pour sa technologie en matière de détection des eaux de surface en milieu aride. Egalement perçu comme une innovation qui a permis de créer modèle économique, le service a été récompensé par le 1er prix national du concours Orange Social Entrepreneur en 2017. Reconnu comme une innovation en matière de lutte contre le changement climatique, il a été référencé par le Programme des Nation Unies pour l’Environnement qui est la principale autorité mondiale en matière d'environnement.

STAMP +: accroître l'impact du service GARBAL

Durant cette nouvelle phase, la couverture géographique du projet sera étendue aux régions de Kidal, Mopti et Tombouctou en plus de celles de Gao et Ménaka. Le service éalargira son contenu informationnel. A partir de 2019,les éleveurs pasteurs bénéficieront en plus avec GARBAL de de conseils à l’exploitation pastorale, de conseils en matière de bonnes pratiques pour la santé animale, et une offre adapté de  produits financiers adaptés aux besoins des éleveurs facilitant leur accès aux intrants.

Le projet est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat public privé, financé à hauteur de 3.3 millions d’euros par le Royaume du Pays-Bas, il implique plusieurs acteurs dont Orange Mali qui gère et exploite commercialement le centre d’appel et les requêtes USSD. Les données satellitaires sont traitées et stockées par Hoefsloot Spatial Solution. L’ONG locale TASSAGHT, organise la collecte de données sur le terrain, en collaboration avec les éleveurs eux-mêmes, notamment sur la qualité de la biomasse, la concentration des troupeaux et les prix du marché. Le Ministère de l’Elevage et de la Pêche et ses départements accompagne la promotion du service sur le terrain, alimente en contenu le service  notamment  lorsqu’il s’agit de la mise à jour de la législation et de la réglementation relatives aux productions, aux industries animales et aux aménagements pastoraux, à la protection zoo sanitaire et à la santé publique vétérinaire. Le projet est également soutenu par le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication, qui participe à la gouvernance du service. Enfin,  SNV assure la coordination du projet et veille à ce que le format et le contenu de l’information disséminé par GARBAL corresponde parfaitement aux réalités, aux besoins et aux aspirations des pasteurs.

A terme, les résultats attendus du projet pour 45 000 éleveurs pasteurs des régions de Gao, Menaka, Kidal, Mopti et Tombouctou sont les suivants:

  • La mortalité du bétail est réduite de 10%;
  • la productivité du bétail est améliorée de 10%;
  • les revenus issus de la vente du bétail ont augmenté de 10%.

Quoi de neuf?

Nos experts


Donateurs & partenaires

Bibliothèque



Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, ce site place des cookies sur votre ordinateur. En savoir plus sur notre politique de cookies.